REANIMATION POLYVALENTE

EQUIPE

Chef de service d’anesthésie

Dr Dieudonné HABONIMANA

Médecin de réanimation

Dr Raïssa NINTERETSE

 Chef de Poste

Albert BUKURU

Che de Poste Adjoint

Chantal KEZAKIMANA

Les infirmiers de réanimation :10

LE SERVICE DE RÉANIMATION POLYVALENTE

Le service de réanimation polyvalente a pour but d’assurer la prise en charge des maladies graves, notamment infectieuses, métaboliques, respiratoires, cardiaques, rénales,… et des complications associées aux interventions chirurgicales lourdes.

Composé de 10 lits de Réanimation, le service de réanimation a pour vocation de prendre en charge les patients adultes dont une ou plusieurs fonctions vitales sont menacées à court terme (défaillance du cœur, poumon, foie, reins, cerveau), en provenance du bloc opératoire, des services médicaux et chirurgicaux de l’hôpital, des urgences, des transferts, ou du domicile.

La prise en charge en réanimation consiste en un traitement de la pathologie causale associé à une suppléance des organes défaillants (remplissage vasculaire, catécholamines, ventilation mécanique, dialyse, transfusion de dérivés sanguins). Ce travail polyvalent allie à la fois une technicité et une connaissance médicale et scientifique approfondie.  L’intensité et la gravité des pathologies imposent donc une présence médicale continue, ainsi qu’une présence d’infirmières plus importante que dans d’autres services.

Au-delà de l’affection en elle-même, le rôle du réanimateur est de placer le patient au centre des soins, avec pour objectif principal le confort, la dignité, et le respect de la personne. Une  information transparente journalière de l’état de santé au patient (ou à sa personne de confiance) est donnée, la réhabilitation précoce est favorisée, et la gestion de la douleur est une priorité. Afin de faciliter le soutien familial et des proches, le service s’astreint à être ouvert 24h/24 et 7 jours/7.

Consultez d'autres Services

Services d'une grande variété de domaines médicaux

La Polyclinique de L’Hôpital Militaire de Kamenge offre une diversité des services:

La Médecine générale

Le service de neurologie

Polyclinique ou Consultations externes

 

Traitements de Radiographie

Imagerie médicale

 

Notre service d'urgence fonctionne 24h/24h

Des urgences chirurgicales pour des personnes Adultes

Services des urgences pour Adultes

Des services d'urgences offerts pour les enfants

Urgences pédiatriques

 

Nos Médecins spécialistes

Nous sommes fiables et dignes de confiance
Hossaie

Dr.NDAYEGAMIYE Hosaie

Médecin spécialiste Gyneco-Obstetrique
Dr-NINTUNZE2

Dr.NINTUNZE Egide

Médecin spécialiste(Pédiatrie)
Dr HAGERIMANA REMY

Dr.Hagerimana Rémy

Médecin spécialiste Médecine interne

Ce que nos patients ont à dire

Le bébé Sam-Asael a été amené à l’hôpital avec beaucoup de fièvre, il avait des vomissements, sans appétit et donc très faible.Après lui avoir fait les examens, le diagnostic était Antigène Palustre positif et CRP48mg/l.

Par la suite, on lui a d’abord mis sur quinine. Après deux jours, la fièvre a augmenté d’où on a commencé à lui donner l’antibiotique Claforin associé à la quinine.Au 6eme jour, la fièvre est revenue (38˚c), le bébé étant toujours sur surveillance de claforin.Au 7eme jour, la prise de quinine était terminée.

Après trois jours sur claforin seulement, le bébé n’avait plus de fièvre.

NKEZIMANA SAM-ASAE

Le bébé Sam-Asael a été amené à l’hôpital avec beaucoup de fièvre, il avait des vomissements, sans appétit et donc très faible.Après lui avoir fait les examens, le diagnostic était Antigène Palustre positif et CRP48mg/l.

Par la suite, on lui a d’abord mis sur quinine. Après deux jours, la fièvre a augmenté d’où on a commencé à lui donner l’antibiotique Claforin associé à la quinine.Au 6eme jour, la fièvre est revenue (38˚c), le bébé étant toujours sur surveillance de claforin.Au 7eme jour, la prise de quinine était terminée.

Après trois jours sur claforin seulement, le bébé n’avait plus de fièvre.

NKEZIMANA SAM-ASAE