Echographie

Horaires des examens d’échographie

Lundi mercredi et jeudi: Hospitalisés et ambulants

Mardi et vendredi: Hospitalisés et les urgences.

A quoi sert une échographie ?

L'échographie permet l'étude de multiples organes de l'abdomen, du petit bassin, du cou (thyroïde, ganglions, foie, rate, pancréas, reins, vessie, organes génitaux) mais aussi les vaisseaux (artères et veines), les ligaments et le coeur. Elle recherche des anomalies qui pourraient les atteindre (tumeurs, infections, malformations) et peut parfois guider un prélèvement en profondeur.

Au cours d'une grossesse, elle permet d'étudier la vitalité et le développement du fœtus, de dépister des anomalies ou encore de déterminer le sexe de l'enfant.

Le principe de l’échographie consiste à appliquer une sonde(comme un stylo) contre la peau en regard de l'organe à explorer. Cette sonde émet des ultrasons qui traversent les tissus puis lui sont renvoyés sous la forme d'un écho.

Ce signal, une fois recueilli va être analysé par un système informatique qui retransmet en direct une image sur un écran vidéo.

L'appareil d'échographie s'appelle un échographe.

La salle d'échographie se compose de quatre éléments :

  • La sonde reliée à l'appareil par un câble. Elle émet les ultrasons et reçoit le signal après son passage à travers les tissus.
  • L'écran vidéo sur lequel les images sont visionnées en direct.
  • Le système informatique.
  • Le panneau de commande, composé de multiples touches et applications.

C'est un examen rapide et indolore.

Il ne permet pas l'étude de tous les organes (os, poumon) et l'embonpoint peut rendre l'interprétation des images difficile.

Comment se déroule une échographie ?

  • C'est un médecin échographiste (radiologue ou autre spécialiste) qui pratique l'examen.
  • Après avoir signalé votre arrivée à l'accueil, on vous fera patienter quelques minutes en salle d'attente.
  • Avant l'examen, vous devrez passer au vestiaire pour vous dévêtir (on vous précisera les vêtements à enlever).
  • Pendant l'examen, vous êtes allongé sur une couchette, le plus souvent sur le dos.

Un gel froid sera appliqué sur votre peau pour améliorer le contact avec la sonde. Elle sera ensuite déplacée en regard de la région à examiner. L'échographiste vous demandera de vous tourner sur le côté, de prendre de l'air ou de souffler profondément, de bloquer la respiration. Parfois, pour une étude plus fine de certains organes (vessie, prostate, ovaires, utérus) la sonde sera introduite dans les voies naturelles (anus, vagin).

 

N'hésitez pas à signaler tout problème au personnel médical lors de l'examen.

  • L'examen dure environ 10 à 30 minutes. C'est très rapide.
  • Après l'examen, on vous donnera du papier pour enlever le gel de votre peau. Vous pourrez manger et boire normalement.
  • Les résultats : lors de l'examen, le médecin commentera les images. Son compte rendu définitif sera adressé à votre médecin traitant dans les plus brefs délais. Il vous expliquera les résultats et vous donnera la conduite à tenir.

L'échographie est-elle douloureuse ?

Non. C'est un examen absolument indolore. Parfois l'échographiste appuie sur la sonde et peut rendre l'examen plus inconfortable.

Comment se préparer à une échographie ?

Le plus souvent : aucune préparation n'est nécessaire.

Parfois :

  • Pour les échographies abdominales, il faut être à jeun (ne pas manger, boire ni fumer 4 à 6 heures avant l'examen).
  • Pour les échographies du petit bassin, il faut avoir la vessie pleine donc boire 1 litre d'eau juste avant l'examen et se retenir d'uriner jusqu'à la fin de celui-ci.

Dans tous les cas, respectez les consignes qui vous auront été données : elles conditionnent la qualité de l'examen et des résultats.

Pensez à apporter :

  • Votre carte d'assuré social.
  • L'ordonnance de votre médecin.
  • Vos anciens clichés radiologiques qui permettront une comparaison si besoin.

Quels sont les risques d'une échographie ?

Les ultra-sons sont sans danger. L'échographie est un examen sans contre-indication.

Consultez d'autres Services

Services d'une grande variété de domaines médicaux

La Polyclinique de L’Hôpital Militaire de Kamenge offre une diversité des services:

La Médecine générale

Le service de neurologie

Polyclinique ou Consultations externes

 

Traitements de Radiographie

Imagerie médicale

 

Notre service d'urgence fonctionne 24h/24h

Des urgences chirurgicales pour des personnes Adultes

Services des urgences pour Adultes

Des services d'urgences offerts pour les enfants

Urgences pédiatriques

 

Nos Médecins spécialistes

Nous sommes fiables et dignes de confiance
Hossaie

Dr.NDAYEGAMIYE Hosaie

Médecin spécialiste Gyneco-Obstetrique
Dr-NINTUNZE2

Dr.NINTUNZE Egide

Médecin spécialiste(Pédiatrie)
Dr HAGERIMANA REMY

Dr.Hagerimana Rémy

Médecin spécialiste Médecine interne

Ce que nos patients ont à dire

Le bébé Sam-Asael a été amené à l’hôpital avec beaucoup de fièvre, il avait des vomissements, sans appétit et donc très faible.Après lui avoir fait les examens, le diagnostic était Antigène Palustre positif et CRP48mg/l.

Par la suite, on lui a d’abord mis sur quinine. Après deux jours, la fièvre a augmenté d’où on a commencé à lui donner l’antibiotique Claforin associé à la quinine.Au 6eme jour, la fièvre est revenue (38˚c), le bébé étant toujours sur surveillance de claforin.Au 7eme jour, la prise de quinine était terminée.

Après trois jours sur claforin seulement, le bébé n’avait plus de fièvre.

NKEZIMANA SAM-ASAE

Le bébé Sam-Asael a été amené à l’hôpital avec beaucoup de fièvre, il avait des vomissements, sans appétit et donc très faible.Après lui avoir fait les examens, le diagnostic était Antigène Palustre positif et CRP48mg/l.

Par la suite, on lui a d’abord mis sur quinine. Après deux jours, la fièvre a augmenté d’où on a commencé à lui donner l’antibiotique Claforin associé à la quinine.Au 6eme jour, la fièvre est revenue (38˚c), le bébé étant toujours sur surveillance de claforin.Au 7eme jour, la prise de quinine était terminée.

Après trois jours sur claforin seulement, le bébé n’avait plus de fièvre.

NKEZIMANA SAM-ASAE